"Nous sommes l’architecte de nous-mêmes de notre santé ou
de notre maladie suivant le choix de notre mode de vie.
Il est impossible de dissocier note santé physique de notre
être psychologique, émotif et spirituel."

"Le bon fonctionnement et le dérèglement d’un organisme
sont étroitement liés 
à la façon dont l’individu
se comporte face à la vie,

selon qu’il l’empoigne ou qu’il la subit."

« La santé est notre héritage, notre droit.
C’est l’union parfaite entre l’âme, l’esprit et le corps;
il ne s’agit pas d’un idéal éloigné et difficile à atteindre,
mais d’un idéal si simple et si naturel qu’il échappe
à beaucoup d’entre nous. »

Dr Edward Bach

 
Digitopuncture

DIGITOPUNCTURE

Harmonisation Energétique & Massothérapie

Le toucher est probablement la plus ancienne forme de thérapie naturelle. Certains auteurs affirment qu’il fait partie de nos gènes tant le geste de porter sa main sur une zone sensible et de la frotter est inné chez les humains. Pratiqué en Orient comme en Occident, le massage remonte à la nuit des temps. La massothérapie moderne a simplement perfectionné et raffiné le geste primitif de toucher pour en faire une série de méthodes de prévention, de relaxation et de traitement.


Le terme massothérapie englobe un ensemble de techniques de massage qui, malgré leurs différences de philosophie et de manipulations, partagent un certain nombre de principes et de méthodes ayant pour objectif de favoriser la détente (musculaire et nerveuse), la circulation sanguine et lymphatique, l’assimilation et la digestion des aliments, l’élimination des toxines, le fonctionnement des organes vitaux et l’éveil à une conscience psychocorporelle.


Techniques utilisées


Les techniques orientales, basées sur les principes énergétiques de la Médecine traditionnelle chinoise.

Les thérapies énergétiques non orientales, inspirées d’anciennes pratiques de guérison utilisant l’imposition des mains, telles que le toucher thérapeutique, le reiki et la polarité.

Ces méthodes consistent :

- à un ensemble de manipulations effectuées sur la peau et le corps ; celles-ci consistent en une série d’effleurages, de pétrissages, de vibrations, d’étirements et de percussions
- en des mouvements très précis de pression progressive sur des points d’acupuncture : théorie des 14 grands méridiens d’acupuncture.

Ces 14 méridiens constituent de véritables canalisations de l’énergie vitale appelée CHI en Médecine Chinoise, ils sont reliés aux principaux organes vitaux de l’organisme.

Cette interrelation entre les méridiens et les organes internes explique que par exemple en pressant sur certains points du pied on puisse tonifier un organe aussi distant que le foie.

La massothérapie est une approche naturelle, agréable, elle s’avère être aussi un complément appréciable au traitement médical.

Vieux comme le monde
Des textes et des illustrations démontrent que le massage faisait partie de la Médecine traditionnelle chinoise, vieille de 4 000 ans, ainsi que de la médecine ayurvédique de l’Inde. En Occident, la pratique date de l’époque gréco-romaine. Chez les Grecs, passionnés par la beauté et l’éducation physique, le massage s’inscrivait dans la culture populaire. Il était de coutume, dans les gymnases et les palestres, de faire suivre un bain d’une bonne friction avec des huiles.

Applications thérapeutiques
Compte tenu de ses nombreuses vertus, la massothérapie convient à la plupart des gens, des tout-petits aux personnes âgées. Ses effets, à la fois apaisants et énergisants, pourraient diminuer l'excitabilité nerveuse, soulager les affections causées par le stress (maux de dos, migraine, épuisement, insomnie), accroître la circulation sanguine et lymphatique et entraîner un état de bien-être général.

Diminuer l'anxiété

Les effets bénéfiques du massage pour soulager l’anxiété ont été constatés lors de nombreux essais cliniques, méta-analyses et revues systématique. Ces études concernent souvent des problèmes de santé précis où l’anxiété fait partie des symptômes associés. Plusieurs évaluent aussi les propriétés relaxantes du massage face à des situations et des événements pouvant provoquer de l’anxiété dans la vie courante.

Une méta-analyse parue en 2004 rassemble ainsi les résultats obtenus par 37 essais randomisés regroupant 1 802 participants. Cette revue estime que les participants traités par la massothérapie ont vu leur anxiété diminuer de façon significative, et de façon supérieure à celle des participants ayant reçu un des traitements utilisés en comparaison.


De plus, les bénéfices rapportés quant au trait anxieux (trait de personnalité relativement stable prédisposant certains individus à vivre de l’anxiété plus fréquemment et intensément) démontrent une très bonne efficacité. La réduction significative du trait anxieux est plus élevée chez les participants traités par la massothérapie que chez 77 % des participants des groupes de comparaison.

======================

Contribuer à soulager les douleurs

======================

Contribuer au traitement du trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH)

Quelques essais ont tenté de démontrer les bénéfices que pouvait apporter la massothérapie pour traiter le TDAH. Il semble que certains effets positifs aient été obtenus, comme une baisse du degré d’hyperactivité et une augmentation du temps passé à la tâche, une amélioration de l’humeur, du comportement en classe et du sentiment de mieux-être.